Retail Benchmark : l’utilisation des réseaux sociaux par les commerçants en France en 2021

Wladimir Delcros - Head of Growth Codingame | Founder Uclic.co & Uclic.fr
Wladimir Delcros - Head of Growth Codingame | Founder Uclic.co & Uclic.fr

Retail Benchmark : l’utilisation des réseaux sociaux par les commerçants en France en 2021

Sprinklr et Just Amazing publient la prochaine édition de l’étude Retail & Social Media, qui vise à comparer l’utilisation des réseaux sociaux des commerçants américains et français. Les commerçants français semblent avoir compris l’importance de communiquer avec leurs clients sur les réseaux sociaux et cela semble porter ses fruitsen 2016, les soldes français ont vu leur nombre d’abonnés bondir de 30% et leur taux de participation a été multiplié par 5.

Les soldes françaises ne sont pas les seules à avoir compris l’importance de communiquer auprès de sa cible via les réseaux sociaux, les commerçants aussi ! C’est exactement ce que révèle l’étude publiée le 2 février par Sprinklr et Only Amazing : La France est en train de rattraper les géants américains. En vérité, leur nombre de followers est passé de 19,6 millions en 2015 à 25,6 millions en 2016. Plus significatif aux États-Unis, l’évolution y est encore de 12 % !

La participation des détaillants explose.

« Aujourd’hui, ce que nous constatons en France c’est que les distributeurs se professionnalisent : leur présence est plus marquée sur les réseaux sociaux, ils publient plus de contenu, sont plus créatifs et donc engagent mieux » explique Arnaud Tamisier, Marketing Manager de Sprinklr France.

En ce qui concerne l’engagement (tout ce qui comprend les appréciations, les remarques, les actions et les mentions sur les réseaux sociaux), on constate que le taux de participation a été multiplié par cinq sur l’ensemble des réseaux sociaux des commerçants français. Sur Instagram, le pourcentage est nettement plus important puisqu’il a été multiplié par 11. La raison ? Tout simplement parce que les commerçants ont travaillé sur de véritables stratégies de réseaux sociaux connexes, et non pas aussi commerciales. Sephora et Cdiscount dominent spécifiquement avec 5,9 millions et 4,8 millions d’entrées sur la plupart des réseaux sociaux réunis. C’est beaucoup plus que les autres, ils représentent 43 % des engagements. Aux États-Unis, le taux de participation est en hausse de 34 %.

Instagram s’impose doucement mais sûrement.

L’année dernière, l’étude montrait l’importance d’Instagram pour l’engagement des commerçants américains. Le réseau social étant en effet devenu le leader devant Facebook. Aujourd’hui aux États-Unis, Instagram enterre Facebook avec 62% d’engagement contre 35% pour son concurrent. La nouveauté de cette année, c’est que le réseau social prend également de la vitesse en France : de 13% à 31% en volume d’engagement, la progression est nette, même si la France favorise toujours Facebook.

En termes d’usage, il est intéressant de noter qu’en France, les habitudes et les usages des clients des marques ont évolué depuis l’année dernière. Quand les pics d’engagement se situent le matin et en fin de journée sur Facebook, Instagram prend sa place à l’heure du déjeuner.

0 0 votes
Évaluation de l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on whatsapp
DERNIERS ARTICLES
écoutez le podcast

Téléchargez-le dès maintenant

Avant que vos concurrents ne mettent la main dessus.


0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x