Marketing digital B2B : usages, objectifs et performances

Wladimir Delcros - Head of Growth Codingame | Founder Uclic.co & Uclic.fr
Wladimir Delcros - Head of Growth Codingame | Founder Uclic.co & Uclic.fr

Infographie, Marketing Digital, Social Media.

Quels sont les canaux électroniques utilisés par les entreprises B2B pour déployer leur plan publicitaire ? Quels sont les objectifs assignés à ces postes ? Quelles sont exactement leurs performances ? Les réponses dans cette étude réalisée par DemandWave, qualifiée de “2016 Condition of B2B Digital Marketing” (connexion à cette analyse en fin de page) et installer des images de synthèse chez nous.

Des budgets en hausse.

Le digital est un happening installé en permanence dans la vie des personnes et des entreprises. En raison de son importance et de son impact sur leur organisation, les responsables marketing ont tendance à augmenter les budgets consacrés à la publicité électronique. Ainsi, 64% des entreprises interrogées ont déclaré vouloir augmenter ce budget et 26% le maintenir exactement dans la même mesure que l’année civile précédente. L’augmentation des budgets alloués à la promotion électronique est une tendance vraiment marquée dans les décisions prises par les entreprises B2B. Cette dynamique va certainement se renforcer en 2017.

3 canaux dominants.

De nombreuses recherches (en France et à l’étranger) ont été générées sur les stations privilégiées par les organisations pour alimenter leur cycle d’affaires. Toutes aboutissent exactement au même résultat : l’email reste le dispositif publicitaire le plus utilisé. Ainsi, 95 % des responsables publicitaires B2B interrogés font de ce poste leur levier publicitaire dominant, devant les médias sociaux (93 % ), le SEO (88 % ), le SEA (64 % ) et le Display (47 % ).

5 objectifs prioritaires.

Les entreprises interrogées estiment que les actions publicitaires menées via l’électronique doivent répondre à 5 objectifs prioritaires :

  1. Fournir des leads de qualité
  2. Augmenter le nombre de leads
  3. Améliorer l’image de la marque
  4. Augmenter le ROI marketing
  5. Augmenter le trafic vers le site web

Nous constatons que la “qualité des prospects” devient désormais un défi dominant dans l’esprit des spécialistes du marketing B2B. Générer des prospects, c’est bien, mais leur qualité, c’est beaucoup mieux…

3 canaux générateurs de leads

Les réseaux sociaux (2ème poste le plus utilisé), dégringolent à la quatrième place (44%) en termes de capacité à créer des leads. L’écran arrive en queue de peloton avec 28% des références.

3 canaux générateurs de ventes

Comme les prospects, l’email vient . 59 pour cent des responsables marketing pensent créer des ventes par ce canal. Juste derrière, on trouve le SEO, mentionné par 49 pour cent des entrepreneurs. Les réseaux sociaux (23 %) restent en quatrième position, après le SEA.

Le social media dans tout ça

Les réseaux sociaux sont fortement utilisés par les entreprises B2B. Cependant, sa fonctionnalité reste insuffisante. La jeunesse de ce poste et sa relative maturité dans un environnement d’entreprise expliquent en partie ce décalage impliquant son très fort taux de pénétration dans les campagnes publicitaires et sa fonctionnalité générale.

3 plateformes dominantes en B2B.

Sans surprise, LinkedIn (92 % ) et Twitter (87 % ) seraient les deux plateformes utilisées par les entreprises. Facebook est classé 3ème avec un taux d’utilisation de 76%. YouTube, Instagram et Pinterest sont proches de la liste des sites Web sociaux utilisés par les spécialistes du marketing interentreprises.

Celle qui génèrents du lead et des ventes.

En ce qui concerne les leads, LinkedIn se classe premier avec 59 % des références. Twitter et Facebook viennent ensuite, avec 28 % et 24 % des voix. YouTube crée des pistes pour à peine 13 % des entreprises interrogées. D’autre part, 33 % des responsables de la publicité ne sont pas en mesure de reconnaître quelle plateforme de réseau social crée des prospects pour leur propre entreprise (….).

En ce qui concerne les gains, 57 % des organisations ne sont pas en mesure d’associer avec certitude les programmes et les gains réalisés. Mais, lorsque ce lien est possible, 38 % des personnes interrogées estiment que LinkedIn est la meilleure plateforme. Twitter (13 %), Facebook (10 %) et YouTube (7 %) ont une efficacité financière comparativement faible en tant que plateformes génératrices de revenus…

En raison de ses nombreux attraits (maturité du poste, prix, rapidité d’exécution, suivi, personnalisation des messages, analyse, etc.), l’e-mail restera encore longtemps un levier à part entière du système publicitaire. entreprises. Le réseau social, du fait de son enfance et de ses pratiques publicitaires balbutiantes, demande du temps et de l’expertise avant de s’affirmer comme une puissance marketing dans un environnement B2B…

0 0 votes
Évaluation de l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on whatsapp
DERNIERS ARTICLES
écoutez le podcast

Téléchargez-le dès maintenant

Avant que vos concurrents ne mettent la main dessus.


0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x