Agence Web Millau Montpellier
Un projet ? Une idée ? Une question ? Nous sommes toujours prêts à vous accueillir et à en discuter autour d'un café ! Ou sinon, remplissez le formulaire !
Agence Web Millau & Montpellier
06.17.12.54.28
hello@uclic.fr

UX Design : les erreurs les plus fréquentes

Uclic : Agence Web Millau & Montpellier / Webdesign  / UX Design : les erreurs les plus fréquentes

UX Design : les erreurs les plus fréquentes

Nous donnons déjà des conseils pour améliorer l’expérience utilisateur sur le blog de PrestaShop, notamment dans cet article, qui explique comment augmenter les conversions. Aujourd’hui, nous allons de nouveau nous intéresser à l’amélioration de l’expérience utilisateur, mais du point de vue du design, car certaines erreurs courantes peuvent nuire à la qualité de votre boutique en ligne.

Pour créer une bonne expérience utilisateur, il faut tenir compte de tous les facteurs qui interagissent avec les utilisateurs de votre site Web. L’expérience utilisateur sera influencée par le design (facilité d’utilisation, accessibilité, design graphique…), mais aussi par des aspects psychologiques, comme les émotions que suscitent votre marque et vos produits.

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur les erreurs de design courantes que nous pouvons rencontrer dans tout type de projet. Que l’erreur apparaisse sur l’interface lors de la demande de données ou lors de la présentation des différentes options, le design est l’un des éléments clés pour obtenir un site Web élégant et facile d’utilisation.

Plus concrètement, nous allons voir les erreurs les plus fréquentes associées à la création des formulaires. Les formulaires sont des éléments essentiels de la vente en ligne et c’est au moment de les remplir que l’on compte le plus d’abandons de paniers. Il y a bien sûr des exceptions aux conseils que nous vous donnons ici, mais ce petit guide vous aidera à améliorer le design de votre boutique en ligne.

Affichez la liste dans une colonne

Pour faciliter la saisie des données, il est préférable que la liste s’affiche dans une seule colonne, car nous lisons généralement ce type de questionnaire de haut en bas.
1
Autre possibilité : regrouper les données en fonction de leurs caractéristiques de base et les présenter séparément, c’est-à-dire créer une colonne pour les données personnelles, une autre pour les méthodes de paiement et une dernière pour la livraison. Toutefois, pour une meilleure interaction avec l’utilisateur, les données que vous demandez pour chacune de ces caractéristiques doivent figurer dans une seule colonne.

Alignez les étiquettes dans la partie supérieure

Les utilisateurs remplissent plus vite les formulaires lorsque les étiquettes sont affichées dans la partie supérieure, et non sur la gauche. Toutefois, il y a une exception à cette règle : si vous disposez d’une grande liste de champs à remplir avec différentes options, mieux vaut placer les étiquettes sur la gauche, car cela réduit la hauteur totale du formulaire tout en facilitant la lecture : les étiquettes sont mises en avant, pour une utilisation optimale.
2

Regroupez les étiquettes et leur champ de saisie

Si vous laissez exactement la même distance entre les options et leurs étiquettes, l’utilisateur risque d’être dérouté. Regroupez les étiquettes pour que l’utilisateur sache immédiatement quelles informations il doit saisir.

C’est essentiel si vous avez de nombreux champs, car l’utilisateur risque d’oublier à quel champ appartient telle ou telle étiquette.
3

N’utilisez pas de majuscules

Vous devez bannir les majuscules, car, dans le monde numérique, les majuscules signifient que l’on crie. Or, aucun client n’aime qu’on lui crie dessus. Les majuscules sont également plus difficiles à lire. Ceci dit, à part pour des questions de style (le style devant être identique sur toute la page Web), n’écrivez pas non plus tout en minuscule.
4

N’utilisez pas les champs de saisie pour vos étiquettes

Bien que cette méthode ait été très à la mode il y a quelque temps et qu’elle économise de l’espace visuellement (motif pour lequel certains designers l’utilisent encore), elle génère des problèmes d’utilisation.
5

Une fois le curseur placé dans le champ, l’étiquette d’information disparaît et l’utilisateur risque d’oublier ce qu’il devait écrire dans le champ. Il ne peut pas non plus vérifier que toutes les données sont correctes avant d’appuyer sur le bouton pour confirmer l’achat ou lorsque le système détecte une erreur. En outre, les champs à remplir sont moins bien visibles en une seule fois.

Indiquez où se situe l’erreur

Si, au moment de remplir les différents champs, l’utilisateur a fait une erreur, indiquez-lui exactement où se situent cette erreur et, si possible, son motif. Plus votre formulaire contient de rubriques, plus ce point est important, car l’utilisateur peut quitter le site s’il ne trouve pas facilement l’erreur. En indiquant où elle se situe, vous améliorerez l’interaction avec l’utilisateur.
6

Ne masquez pas l’aide de base

Il est parfois possible de proposer une aide de base à l’utilisateur lorsqu’il remplit le questionnaire. Si vous le pouvez, laissez-la à la vue de l’utilisateur pour l’aider à terminer le processus le plus vite possible.
7

Si vous masquez cette aide, il est possible que l’utilisateur saisisse un mot de passe incorrect qui ne comprend pas assez de caractères : une erreur s’affiche et l’utilisateur revient en arrière pour trouver son erreur, place le curseur sur le point d’interrogation, se rend compte qu’il fallait saisir au moins 5 caractères et rentre un mot de passe valide. En rendant les explications visibles, vous simplifiez l’expérience de l’utilisateur.

Faites ressortir les boutons d’action

Si vous proposez deux options, faites ressortir celle qui dirigera l’utilisateur vers l’action qui vous intéresse le plus. Pour ce faire, vous pouvez opter pour une taille plus grande ou une couleur voyante. L’objectif final est de diriger l’attention de l’utilisateur. Si vous considérez que la deuxième option est pratiquement inutile, supprimez-la. Cela permet non seulement d’améliorer l’expérience de l’utilisateur en lui indiquant l’option la plus logique, mais aussi de faire ressortir les actions les plus avantageuses pour vous.
8

Réfléchissez à tout ce qui est inutile

Il n’est pas rare de demander des informations qui ne sont absolument pas nécessaires pour le processus d’achat. Le client qui se retrouve face à un formulaire d’achat interminable a tendance à abandonner le processus. L’expérience d’achat est tellement lente et ennuyeuse que cet utilisateur n’achètera sans doute jamais rien dans votre boutique, même si le produit est bon.

Réfléchissez aux données indispensables, à celles qui sont facultatives et à celles dont vous pouvez tout bonnement vous passer. Personne n’a envie de passer des heures à saisir des données pour réaliser un achat. Vous devez donc faciliter au maximum ce processus et le rendre aussi agréable que possible pour améliorer l’expérience utilisateur. Vous verrez la différence dans vos taux de conversion !

https://www.prestashop.com/blog/fr/ux-design-les-erreurs-les-frequentes-designers-leurs-solutions/