Agence Web Millau Montpellier
Un projet ? Une idée ? Une question ? Nous sommes toujours prêts à vous accueillir et à en discuter autour d'un café ! Ou sinon, remplissez le formulaire !
Agence Web Millau & Montpellier
06.17.12.54.28
hello@uclic.fr

Webmarketing

Uclic : Agence Web Millau & Montpellier / Webmarketing (Page 3)

ROI : Le contenu et l’inbound marketing

1. L’apparition de nouveaux supports pour les marques et leur adoption sous de nouvelles formes d’expression

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram…) et les messageries (Snapshat…) nous annoncent une salve de nouvelles applis dont certaines sont déjà en place. Pêlemêle, de l’instant vidéo, des formats comme le panorama, et bien d’autres. Il conviendra de s’en saisir et de construire les parcours narratifs appropriés.

2. Une rationalisation dans l’utilisation des réseaux sociaux

Si aux réseaux sociaux « grand public » on ajoute les réseaux privés, les réseaux thématiques et les réseaux internes aux entreprises, c’est plus de 700 supports qui coexistent seulement en France. On ne pourra pas faire l’impasse sur un « média planning éditorial » (où et quand) avec une gestion de trafic fine.

3. De façon concomitante, la fin de l’infobésité

À la fois pour des raisons pratiques d’organisation / coût et de dilution des messages, les marques vont devoir stopper cette fuite en avant du toujours plus, d’autant que les utilisateurs commencent à se sentir dépossédés de la maitrise de leur flux d’infos.

2017 pour le contenu : moins, mais mieux (mieux construit, mieux ciblé, mieux diffusé).

4. L’utilisation de plus en plus fréquente de contenus live et la création d’événements en direct par les marques

C’est un impératif que de s’adapter aux comportements qui nous amènent dans le temps de l’immédiateté. Et quoi de plus immédiat que le live / direct ? Aux marques d’apprendre à utiliser l’actualité ou créer des événements afin de réunir des audiences affinitaires.

5. La com’ de crise pour temps calme avec la constitution de contenus froids pour réagir à l’actualité

Se constituer une banque de données d’articles, de posts et de billets permettra de réagir rapidement et d’être dans le temps pour surfer sur un buzz ou un sujet, être au cœur de « ce qui se passe ».

6. La fusion entre com’ interne et com’ corporate

Les messages sont les mêmes. Le projet d’entreprise, sa mission et la plateforme de marque sont des socles communs, seuls les porteurs diffèrent, et encore ! En 2017, l’utilisation des parties prenantes internes (collaborateurs) et externes (partenaires, clients…) comme relais de la communication influents sera de plus en plus partagée.

7. L’accueil sur les médias des marques de la parole citoyenne et du consommateur

Au-delà des avis et de l’UGC centrés sur les produits, les marques vont investir le domaine de l’information sociétale et du débat citoyen. Cela passera par une reconnaissance et une certification des contenus, algorithmiquement ou humainement (sur modèle de ce que prépare Facebook) où l’information sera validée et où le fail et le trollisme seront identifiés.

8. La création de rédactions (newsrooms) internes ou délocalisées

Pour gérer leur présence médiatique, les marques vont devoir s’organiser et construire des hubs et des équipes chargées de produire des contenus, les formater et les diffuser. Elles le feront sur le modèle des rédactions multimédias de la presse, directement chez elles ou en faisant appel à des prestataires experts.

 

Contenu et inbound : que nous réserve 2017 ?

La vidéo 360 pour sa communication

Si la vidéo a pris une part majeure sur les réseaux sociaux, ce sont surtout toutes ses multiples déclinaisons qui sont extrêmement importantes à surveiller pour les spécialistes du marketing. En effet, chaque format de vidéo vous permet de raconter une histoire, de mettre en scène un produit ou un service ou de valoriser une action…

Parmi ceux-ci, on retrouve les formats courts d’Instagram story ou de SnapChat et les vidéos en direct de Periscope, de YouTube connect ou de Facebook. Un autre format permet aussi d’ajouter de la profondeur et de l’immersion dans votre storytelling : les vidéos à 360 degrés. Depuis que Facebook et Google en ont facilité la diffusion, le marché s’est élargi et il est plus facile que jamais de produire et diffuser une vidéo 360. Un atout différenciant pour votre marque et une expérience à partager avec votre communauté.

Pourquoi investir dans la vidéo 360 ?

La vidéo à 360 degrés vous permet de naviguer, comme son nom l’indique, à 360 degrés, pendant la diffusion d’une vidéo, comme dans l’exemple ci-dessous avec le film Rogue One.

Investir dans la vidéo 360 vous permet d’en maîtriser les codes et de créer des univers qui viendront valoriser votre marque de manière plus engageante et plus puissante qu’une vidéo traditionnelle. C’est une manière de se connecter avec votre public dans un dispositif transparent, sans fard, et d’imaginer de nouvelles façons de montrer des choses, avec un point de vue différent.

Regarder une vidéo 360 permet de rentrer dans l’intimité de la marque, du produit ou de la personne qui filme. On peut naviguer tout autour d’elle, sans contrainte. L’impact est décuplé et la connexion émotionnelle permet de capitaliser sur vos valeurs, votre image et vos messages.

Dans quel contexte utiliser la vidéo 360 ?

Il n’y a que votre imagination qui pourra vous limiter, car les possibilités sont très nombreuses, selon les secteurs d’activités. Quelques exemples :

  • Disposer d’un point de vue inaccessible : dans un opéra, un ballet, une comédie musicale ou un concert, vous pouvez être placé au plus près des musiciens et naviguer selon votre envie ;
  • Découvrir les coulisses : dans les cuisines d’un restaurant pendant le coup de feu, dans un salon ou une conférence professionnelle, au cœur d’une réunion de présentation, dans une tour de contrôle ou la cabine de pilotage d’un avion, dans un entrepôt ou une usine, emmenez votre communauté là où ils ne peuvent habituellement pas aller ;
  • Pour mieux vendre : si vous avez un bien immobilier à vendre, une chambre d’hôtel à promouvoir, une exposition ou un musée à présenter, la vidéo 360 offre davantage de perspective que de simples photos. On se rapproche de visites virtuelles, mais réalisées à moindres frais ;
  • Découvrir une nouvelle destination : voyage touristique ou opération humanitaire à l’autre bout du globe, faites-nous découvrir votre quotidien différemment.

Vos vidéos 360 pourront ensuite être diffusées et vues via des casques de réalité virtuelle ou plus simplement à travers les interfaces de Facebook et de YouTube. Libre à vous de les intégrer ensuite sur votre site web ou votre blog à travers un simple code embed.

vidéo 360

Comment filmer une vidéo 360 ?

Il est aujourd’hui relativement accessible et facile de produire une vidéo 360. Qu’on s’entende bien, le terme “relativement” revêt une nuance importante. Cela restera toujours un peu plus technique ou onéreux qu’une simple vidéo “on the go” faite avec un smartphone, mais des options accessibles sont disponibles sur le marché.

La caméra

C’est l’investissement principal et le plus important. Si vous avez un peu de budget, c’est ici qu’il faut tout concentrer. Deux exemples “relativement” bon marché et grand public :

vidéo 360
La Samsung Gear est vendue autour de 330 euros. Cette caméra dispose de deux angles de vue en fish-eye qui, une fois combinés, permettent un rendu à 360 degrés. Bien évidemment compatible avec un smartphone Samsung, elle se connecte en Bluetooth et wifi à votre téléphone qui devient alors l’écran de contrôle de votre vidéo. Elle fonctionne uniquement sur Android, cela va sans dire.

vidéo 360

Du côté de chez Nikon, la KeyMission est compatible avec iOS ou Android via une application spécifique qui vous permet de paramétrer et de contrôler votre live depuis votre téléphone. Elle est en vente autour de 500 euros.

La stabilisation

Une fois que vous disposez de votre caméra, il est utile de s’équiper d’un monopode (sorte de trépied, mais à… un seul pied, comme son nom l’indique) pour fixer votre caméra et s’assurer que rien ne soit visible en dessous de la prise de vue. Il existe de très nombreux modèles de 25 à 500 euros selon les options et les fonctionnalités dont vous aurez besoin.

Le micro

Enfin, si votre vidéo nécessite une prise de son pour l’ambiance sonore, des instruments de musique ou des dialogues et présentations, il serait utile d’avoir un micro externe pour recombiner les deux pistes au moment du montage. Selon vos besoins, un simple smartphone peut être suffisant à moins que vous ne choisissiez d’investir dans l’achat ou la location d’un micro moyen ou haut de gamme comme ceux de Rode par exemple.

vidéo 360

Les bonnes pratiques de la vidéo 360

La vidéo à 360 degrés, comme toutes les autres vidéos, nécessite certains réflexes à acquérir. Le premier étant le droit à l’image. Sur une vidéo classique, il est assez simple d’éviter de filmer une personne qui ne souhaite pas figurer dans le champ. À 360 degrés, la tâche est complexe. Soyez bien organisé, contrôlez en permanence le rendu et ayez avec vous des formulaires nécessaires. Au besoin, prévoyez un panneau ou un signe précisant qu’une vidéo 360 est en cours de tournage pour prévenir d’éventuels passants.

La lumière peut être également problématique. Selon le moment de la journée, ou de la nuit, elle nécessite de constants ajustements pour ne pas se retrouver avec une image sur ou sous-exposée. Selon les endroits, il peut être nécessaire d’avoir une lumière d’appoint qui vous suivra sur votre tournage.

Enfin, ne pensez pas que le simple fait d’avoir une vidéo 360 soit suffisant pour que ce soit une vidéo réussie. Elle doit être écrite, scénarisée, organisée et répondre à un objectif précis pour votre marque. Ne vous lancez pas dans un tournage sans avoir passé du temps et de l’énergie sur cette phase préparatoire.

 

À la fois innovante et en plein développement, la vidéo 360 offre une nouvelle manière de communiquer pour les marques. Un levier créatif supplémentaire qui fonctionne bien dans une stratégie de storytelling assumée avec un bon relai sur les réseaux sociaux.

 

Comment maitriser la vidéo 360 pour sa communication digitale