Agence Web Millau Montpellier
Un projet ? Une idée ? Une question ? Nous sommes toujours prêts à vous accueillir et à en discuter autour d'un café ! Ou sinon, remplissez le formulaire !
Agence Web Millau & Montpellier
06.17.12.54.28
hello@uclic.fr

Webmarketing

Uclic : Agence Web Millau & Montpellier / Webmarketing (Page 2)

Le webmarketing dynamique au service du ROI

Le webmarketing dynamique ou comment personnaliser automatiquement ses messages pour chaque internaute…

Améliorer le ROI de ses campagnes Google Adwords est une préoccupation majeure pour l’ensemble des annonceurs qui utilisent les outils publicitaires du célèbre moteur de recherche. La concurrence et la pression publicitaire étant de plus en plus intense sur ces leviers, les annonceurs doivent innover, s’adapter, suivre et utiliser tous les outils développés et mis à jour régulièrement par Google.

Dans ce contexte, l’annonce classique, prédéfinie à l’avance, est ainsi révolue. Les annonces doivent désormais être générées dynamiquement pour répondre spécifiquement aux attentes de celui qui effectue sa recherche. Le gagnant de cette bataille du search sera celui qui offrira la réponse la plus pertinente, celle qui sera adaptée et personnalisée aux besoins et aux attentes du consommateur. Pour répondre à ces nouveaux enjeux plusieurs solutions existent : les campagnes DSA ouvrent de nombreux champs de possibilités sur la création d’un message sur mesure, adapté à chaque prospect potentiel. Les campagnes de Remarketing Dynamique quant à elles permettent de re-cibler les visiteurs d’un site avec des bannières dynamiques de produits ou services préalablement consultés.

Les Dynamic Search Ads (DSA)

Le ciblage des campagnes DSA permet de viser des urls plutôt que des mots clés (les algorithmes de Google effectuant le reste). Ainsi, pour chaque requête correspondant aux urls sélectionnées, une annonce sera automatiquement générée de manière à adapter le contenu du message à la requête saisie par l’internaute. Ce procédé évitera la lourde tache de créer manuellement vos campagnes en sélectionnant pour chacun de vos produits, les mots-clés, le ciblage, les annonces, la répartition en groupe d’annonces.

Finis les efforts démesurés pour améliorer le niveau de qualité d’un mot clé via l’annonce et l’url : l’annonce est dynamique, la pertinence est donc maximale. Ce type de fonctionnement permet de couvrir simplement l’ensemble des produits ou services d’un site web, et cela même sur des grosses volumétries au niveau de l’offre. Vous allez donc pouvoir vous positionner sur de nombreux mots clés de longue traine qui vous resserviront par la suite (en analysant les performances des keywords utilisés par Google). Attention toutefois à apporter un soin particulier aux annonces mobiles qui sont cruciales sur ce type d’opération et à segmenter efficacement vos campagnes DSA (par catégorie/url/page/title/).

Ce type de campagne donne généralement de bonnes performances et on constate en moyenne entre 15 et 30% d’augmentation du ROI et des baisses de CPC entre 40 et 60% par rapport aux campagnes classiques.

Le Remarketing Dynamique

Il s’agit d’un outil d’une redoutable efficacité Le Remarketing Dynamique (aussi appelé Retargeting ou Reciblage Publicitaire) est un outil très puissant qui permet d’afficher sur d’autres sites internet une bannière générée automatiquement contenant des articles déjà consultés par les internautes sur votre site. C’est pourquoi, ces campagnes permettront de doper le taux de transformation puisque les internautes cliqueront sur des produits qu’ils ont déjà consultés au préalable. La configuration de ce type de campagne requiert l’intégration d’un flux de données des produits ou prestations et d’un tracking avancé qui relève leurs caractéristiques (référence, url, prix, etc.). Ce suivi devra être installé de manière dynamique : qu’il s’agisse d’une balise Adwords de Remarketing Dynamique ou d’un Datalayer pour utiliser le Remarketing Analytics. Ce dernier système est toutefois plus avantageux car il offre une meilleure granularité dans les datas fournies.

Article rédigé par Cécric CHAPPET, de l’agence YATEO qui intervient notamment sur des problèmatiques adwords et google shopping.

Marketing digital B2B : usages, objectifs et performances

15 décembre 2016/ KAMEL LEFAFTA / Infographie, Marketing Digital, Social Media

Quels sont les canaux digitaux utilisés par les entreprises B2B pour déployer leur stratégie marketing ? Quels sont les objectifs assignés à ces canaux ? Quelles sont leurs performances ? Les réponses dans cette étude réalisée par DemandWave, intitulée « 2016 State of B2B Digital Marketing » (lien vers l’étude en fin de page) et mise en infographie par nos soins.

Des budgets en augmentation

Le digital est un phénomène définitivement installé dans la vie des individus et des entreprises. Convaincus de son importance et de ses effets sur leur business, les responsables marketing orientent plutôt à la hausse, les budgets dédiés au marketing digital. Ainsi, 64% des entreprises interrogées ont annoncé vouloir augmenter ce budget et 26% le maintenir dans un périmètre identique à celui de l’année précédente. La croissance des budgets affectés au marketing digital constitue une tendance très marquée dans les choix opérés par les entreprises B2B. Cette dynamique sera certainement renforcée en 2017.

 3 canaux dominants

Beaucoup d’études (en France et à l’étranger) ont été produites sur les canaux privilégiés par les entreprises pour alimenter leur cycle commercial. Toutes, arrivent quasiment au même résultat : l’e-mail reste le dispositif marketing le plus utilisé. Ainsi, 95% des responsables marketing B2B interrogés, font de ce canal, leur levier marketing dominant, devant le social media (93%), le SEO (88%), le SEA (64%) et le Display (47%).

5 objectifs prioritaires

Les entreprises interrogées estiment que les actions marketing engagées via le digital doivent répondre à 5 objectifs prioritaires:

  1. Fournir des leads de qualité
  2. Augmenter le nombre de leads
  3. Améliorer l’image de la marque
  4. Augmenter le ROI marketing
  5. Augmenter le trafic vers le site web

On observe, que la « qualité des leads » devient un challenge dominant dans l’esprit des marketeurs B2B. Générer des leads c’est bien, qu’ils soient de qualité c’est encore mieux…

3 canaux générateurs de leads

75% des responsables marketing citent l’e-mail, suivi du SEO et du SEA avec respectivement 67% et 47% des références. Le social media (deuxième canal le plus utilisé), dégringole en quatrième position (44%) concernant ses capacités à générer des leads. Le Display, ferme la marche avec 28% des références.

3 canaux générateurs de ventes

Comme pour les leads, l’e-mail, arrive en tête. 59% des responsables marketing estiment générer des ventes grâce à ce canal. Juste derrière, nous trouvons le SEO, cité par 49% des marketeurs. Le social media (23%) reste à la quatrième place, après le SEA.

Le social media dans tout ça

Le social media est fortement utilisé par les entreprises B2B. En revanche, ses performances sont encore insuffisantes. La jeunesse du canal et sa relative maturité dans un environnement business, expliquent en partie ce décalage entre son très fort taux de pénétration dans les campagnes marketing et ses performances globales.

3 PLATEFORMES DOMINANTES

Sans surprise, LinkedIn (92%) et Twitter (87%) sont les 2 plateformes les plus utilisés par les entreprises. Facebook se place au 3ème rang avec un taux d’utilisation de 76%. YouTube, Instagram et Pinterest ferme la liste des médias sociaux utilisés par les responsables marketing B2B.

CELLES QUI GÉNÉRENT DES LEADS ET DES VENTES

En matière de leads, LinkedIn occupe la première place avec 59% des références. Twitter et Facebook viennent juste après, avec respectivement  28% et 24% des voix. YouTube, génèrent des leads pour à peine 13% des entreprises interrogées. En revanche, 33% des responsables marketing ne sont pas en mesure d’identifier quelle plateforme social media leur génére des leads….

Pour ce qui est des ventes, 57% des entreprises ne sont pas capables de lier de manière certaine, les plateformes et les ventes réalisées. Toutefois, quand cette relation est possible, 38% des répondants considèrent LinkedIn comme la plateforme la plus efficace. Twitter (13%), Facebook (10%) et YouTube (7%) présentent un capital efficacité relativement bas comme plateformes génératrices de ventes…

En raison de ses nombreux attraits (maturité du canal, coût, rapidité de mise en place, tracking, personnalisation des messages, testing…), l’e-mail va rester pour pas mal de temps encore, un levier clé dans le dispositif marketing des entreprises. Le social media, à cause de sa jeunesse et de pratiques marketing encore balbutiantes, a besoin de temps et de vécu avant de s’affirmer comme une locomotive marketing dans un environnement B2B…

Kamel LEFAFTA

Lien vers l’étude intégrale :
– DemandWave  : 2016 State of B2B Digital Marketing

Marketing digital B2B

© LK CONSEIL – Marketing digital B2B : usages, objectifs et performances

 

En savoir + : http://www.lkconseil.fr/wp-content/uploads/2016/12/DemandWare-2016-State-of-B2B-Digital-Marketing.pdf

Comment acquérir de la visibilité pour son site gratuitement !

Si vous avez conçu un site internet ou si vous l’avez fait faire, c’est une première grande étape de franchie. La deuxième étape consiste à améliorer sa visibilité pour attirer des visiteurs ciblés, c’est-à-dire généralement des clients potentiels. Cette phase est également indispensable pour avoir des résultats satisfaisants. Vous pouvez le faire en payant, avec de la publicité par exemple, mais aussi de façon gratuite. Dans cet article, nous expliquons comment acquérir de la visibilité pour son site gratuitement !

SOLUTIONS GRATUITES VS PAYANTES

Tout d’abord, nous devons préciser que des solutions gratuites existent pour promouvoir votre site. Toutefois, vous devez bien avoir conscience qu’elles exigent du temps. Les résultats peuvent être visibles au bout de quelques semaines, voire quelques mois. À l’inverse, les solutions payantes vous coûteront de l’argent, mais les retours seront quasi immédiats. Bien entendu, vous n’êtes pas obligé de choisir uniquement les méthodes gratuites ou seulement les solutions payantes. Vous pouvez faire un mix des deux. Voyons maintenant les solutions gratuites qui se présentent à vous.

GOOGLE MY BUSINESS

Google met à disposition des entreprises un outil gratuit qui s’appelle Google My Business. Il permet de présenter votre entreprise, d’indiquer votre activité, vos horaires, votre numéro de téléphone, etc. La fiche Google My Business permet également d’intégrer un lien vers votre site web. Ainsi, un bon positionnement de votre fiche Google My Business sur votre activité permettra à votre site de gagner significativement en visibilité auprès d’internautes qualifiés. À ce propos, je vous renvoie à un article que j’ai récemment écrit sur les 3 pièges à éviter avec Google My Business.

RÉFÉRENCEMENT NATUREL

Google est le principal moteur de recherche utilisé en France. Il est donc important de bien positionner son site internet sur Google, sur les mots-clés stratégiques de son activité. Une bonne position signifie un site minimum en première page, et dans l’idéal dans les premiers résultats de la page. Pour cela, le référencement naturel est une solution gratuite qui vous permettra de bien positionner votre site. Pour information, ce travail nécessite du temps et des compétences SEO pointues. Pour en savoir plus sur le référencement naturel, vous pouvez par exemple aller visiter le site d’Olivier Andrieu ou lire ses livres, qui sont une référence sur le sujet.

SEO

FACEBOOK

Facebook est un autre moyen de gagner gratuitement en visibilité. Pour cela, vous pouvez créer une page professionnelle pour votre entreprise. Cela est totalement gratuit et vous permet de renseigner les principales informations sur votre activité et aussi d’intégrer un lien vers votre site internet. Ensuite, il vous faudra faire grandir votre communauté sur Facebook, ce qui permettra par la même occasion à votre site de gagner en visibilité.

AUTRES RÉSEAUX SOCIAUX

De la même manière que sur Facebook, vous pouvez créer un compte ou une page pour votre entreprise sur les autres réseaux sociaux comme Twitter, LinkedIn, Instagram, etc. Il faudra bien choisir les réseaux sur lesquels être présent en fonction de votre activité et de votre clientèle cible. Développer votre communauté sur les réseaux sociaux permettra par conséquent à votre site de gagner en visibilité, grâce au lien qui sera intégré à votre compte ou page.

réseaux sociaux

RELATIONS PRESSE EN LIGNE

Voici un autre moyen d’améliorer la visibilité de votre site internet : la publication d’articles sur les blogs ou sites spécialisés de votre secteur d’activité. Un article avec un lien vers votre site web sur un blog ou site populaire, en rapport à votre secteur d’activité, a de bonnes chances de vous rapporter de nombreux visiteurs, potentiellement intéressés par vos services. C’est gratuit, mais cela nécessite du temps pour contacter tous les blogueurs ou webmasters en question.

Voilà quelques orientations pour acquérir gratuitement de la visibilité pour votre site internet. Cet article volontairement généraliste est à compléter avec d’autres lectures pour chacune des parties. Pour atteindre un résultat satisfaisant avec les réseaux sociaux, le référencement naturel, Google My Business, ou les relations presse en ligne, certaines règles doivent être respectées. Et avec les bonnes techniques, les résultats seront au rendez-vous !

3 clés pour réussir votre SEO à l’international

L’ambition internationale d’un projet digital le complexifie grandement.

Au-delà des subtilités liées aux langues, usages et marchés locaux, les plateformes techniques sont poussées dans leurs retranchements dès qu’un projet passe du national à l’international. Un tel projet représente un challenge organisationnel pour les annonceurs et leurs agences partenaires.

Intéressons-nous au cas d’AccorHotels qui a fait appel à l’agence iProspect pour optimiser son référencement à l’étranger pour 8 marques et 23 marchés. Ce cas riche en enseignements a permis au groupe hôtelier d’augmenter de +29% ses 1res positions en tête dans les résultats de moteur de recherche, synonymes de hausse importante de trafic.

LE BRIEF

Le groupe AccorHotels gère 4000 établissements dans le monde, « des plus économiques aux plus luxueux » avec des marques comme Ibis, Mercure, Novotel, Pullman, Sofitel, Mgallery ou Mama Shelter.Le secteur des voyages a été l’un des premiers à se digitaliser, si bien que le marché est aujourd’hui mature avec « 60% des réservations d’hôtel effectuées en ligne » selon iProspect. La concurrence est rude entre les groupes hôteliers traditionnels et les nouveaux entrants comme Airbnb ou Booking, ces derniers ayant vocation à s’accaparer le marché.AccorHotels a briefé l’agence iProspect pour améliorer la visibilité dans les moteurs de recherche de 8 de ses marques sur 23 marchés.

LE DISPOSITIF

LES RÉSULTATS

Hausse de +29% des premières positions dans les pages de résultats de recherche
– +12% de positions dans le top 5 des pages de résultats
– Plus de 100 influenceurs impliqués

CLÉ N°1 : RÉUSSIR LE CHALLENGE ORGANISATIONNEL

Un « hub » a été mis en place à Paris pour piloter la stratégie que ce soit au niveau global ou marque par marque, via la définition de guidelines internationales. Cela a été clé pour apporter de la cohérence au projet, et être au plus près des équipes présentes au siège d’AccorHotels à Paris.

Ce hub central ne pouvait néanmoins maîtriser toutes les différences fines de chaque marché local, que ce soit en termes de concurrence, de perception des différentes marques ou de spécificités des moteurs de recherche. Comme l’explique Benoît Chanu, Head of business unit pour iProspect en France : « le marché chinois a par exemple la particularité que le search est dominé par Baidu, un moteur de recherche dont les critères ne sont pas les mêmes que ceux de Google » avec un focus fort sur l’optimisation mobile, « mais aussi un rapport des Chinois au voyage très différent de celui des occidentaux ». Le marché russe est également trusté par Yandex, dont le référencement n’obéit pas tout à fait aux mêmes règles.

Pour s’assurer que la stratégie globale d’optimisation du référencement imaginée par iProspect à Paris soit efficace localement dans tous les marchés visés, l’agence du groupe Dentsu Aegis s’est basée sur « 63 spécialistes dans 18 marchés » de son réseau, aussi bien en amont via des audits et analyses concurrentiels, qu’en aval lors de la mise en pratique des recommandations. Les équipes marketing AccorHotels complétant et validant ces optimisations pour être parfaitement en phase avec les attentes de leurs consommateurs. In fine, s’appuyer sur des correspondants locaux semble indispensable pour un tel projet.

CLÉ N°2 : PRODUIRE UNE ABONDANCE DE CONTENUS OPTIMISÉS

Selon la maturité de chaque marque, iProspect a développé un corpus considérable de contenus, avec plus de 2200 éléments créés dans 10 langues au total, allant d’articles éditoriaux, de vidéos jusqu’aux contenus statiques. Certains sites n’avaient aucun contenu, d’autres ne demandaient qu’à être optimisés.

Des études sémantiques ont été réalisées afin de s’assurer d’utiliser les bons mots clés pour chaque marché. Celles-ci ont été complétées par une étude fine des attentes des consommateurs, pour s’assurer que les contenus ne séduisent au final pas que les moteurs de recherche ! Le tout grâce à « un mélange de datas objectives et de datas Google » selon Benoît Chanu.

Comme le souligne le responsable d’une business unit d’iProspect, « optimiser pour le référencement les contenus est décisif, cependant, rendre ceux-ci utiles aux lecteurs, et faire en sorte que les éléments soient en adéquation avec les guidelines marketing de l’ensemble des marques l’est tout autant ». L’agence a dû en permanence veiller à bien équilibrer ces trois aspects, clés de voûte d’une stratégie de contenus performants à tous les égards.

Chaque contenu issu de la stratégie globale a ensuite été adapté localement.

Pour faire rayonner les différentes marques au-delà de leurs sites, iProspect a mis en place différentes actions auprès d’une centaine d’influenceurs au total. Au menu des concours, quiz, challenges vidéo ou infographies. En ligne de mire l’objectif d’obtenir le maximum de retombées pour les marques de groupe, ce qui généra de la visibilité dans les moteurs de recherche que ce soit en renforçant le référencement des sites du groupe (grâce aux liens des influenceurs), ou en obtenant des citations dans les publications des influenceurs.

CLÉ N°3 : OPTIMISER LA TECHNIQUE POUR LE MOBILE-FIRST

iProspect France s’est basée sur pôle R&D et ses propres outils pour accompagner AccorHotels au niveau de son optimisation technique pour le référencement. Celui-ci se traduit « par un focus particulier de Google pour le mobile » selon Benoît Chanu, ce qui implique que toutes les pages des sites du groupe soient performantes sur mobile. Cela passe par le responsive, mais aussi « de nouvelles technologies comme AMP » qui ont été implémentées sur les sites d’AccorHotels.

Un soin particulier a également été accordé à la performance de l’hébergement des sites, responsables de la vitesse de chargement des pages, ce qui a un impact direct sur le référencement. Si l’hébergement relève de l’IT d’AccorHotels, iProspect s’est assuré grâce à ces outils de tests que l’infrastructure était performante quel que soit le marché visé.